Les 10 accroches à éviter dans votre lettre de motivation

Écrire une lettre de motivation est une étape inévitable par laquelle tout chercheur d’emploi passe. Même si cette tâche peut paraître très simple et rapide aux premiers abords, elle demande de l’attention et de ne pas commettre certaines erreurs. L’une des parties de la lettre de motivation qui demande le plus d’attention est la phrase d’accroche. C’est elle qui vous permettra d'attirer l’attention du recruteur et de vous démarquer. Si vous faites preuve de trop de zèle, vous risquez de tuer vos chances d’obtenir le poste. Nous vous présentons ici les 10 pires phrases d’accroches à ne jamais utiliser dans sa lettre de motivation.

La phrase d'accroche du type super-héros

Ce type de phrase commence généralement par une trop grande mise en valeur de soi et de ses compétences. Le recruteur perçoit ce type de phrase d’accroche comme une manière trop intense de se vendre. Ce type de phrase d’accroche, loin de vous faire apprécier du recruteur, vous donnera l’air un peu trop présomptueux.

Affirmer que vous êtes la personne idéale au poste n’est pour le recruteur qu’une affirmation gratuite et sans aucun fondement valable. Au lieu de juste attester être l’employé parfait et adapté au poste, montrez-lui avec des preuves à l’appui que vous avez le profil adéquat. Parlez de vos expériences passées à des postes ou projets similaires. Il doit constater lui-même que vous avez ce qu’il faut et ce qu’il désire pour le titulaire du poste.

La phrase d'accroche du type “trop évident”

Signifier au recruteur que vous vous permettez de lui adresser votre lettre de motivation est pour lui une évidence. Il en est de même si vous lui affirmez que vous êtes à la recherche d’un emploi. Si vous postulez à son offre, c’est bien parce que vous recherchez un emploi et s’il vous lit, c’est aussi parce que vous lui avez adressé une lettre.

Vous devez vous passer de ces phrases et informations bateaux. Passez directement à l’essentiel et parlez-lui de ce qui l’intéresse. Présentez votre profil, vos capacités et tout ce que vous trouvez essentiel et pertinent, qui pourraient représenter un avantage pour vous lors du choix. N’oubliez pas que les affirmations gratuites ne sont pas de mise.

La phrase d'accroche du type “je recopie mon CV”

Lorsque le recruteur prend votre lettre de motivation, il doit y trouver ce qui justement vous motive à postuler. Cette même information doit pouvoir l’inciter à son tour, à vous embaucher. Il est donc inutile et de mauvais augure de réécrire les informations que vous avez justement déjà mentionnées dans votre CV.

Si vous le désirez, vous pouvez donner d’amples informations sur les points abordés dans votre Curriculum Vitæ. Toutefois, ne le faites ni à la première ligne ni dans le premier paragraphe. Faites-le uniquement au second paragraphe et veillez à ne pas faire une « redite » du CV. La lettre de motivation doit être claire et pas trop longue.

La phrase d'accroche du type groupie

Commencez votre lettre de motivation en parlant de l’entreprise et en montrant à quel point elle vous intéresse est plutôt une bonne initiative. Toutefois, parler de sa politique ou de ses valeurs ou encore de ses finances représente un risque que nous vous déconseillons fortement. Le monde des affaires change et avance vite. Si l’une ou l’autre de vos informations s’avère erronée, alors vous vous tirez une balle dans le pied tout seul.

Assurez-vous donc de ne toujours écrire que du vrai et des informations vérifiées (à jour) dans votre lettre. Vous pourrez faire rapport aux valeurs ou à la politique de fonctionnement de la société uniquement si elle est originale ou particulière.

La phrase d'accroche du type politicien

Même si cela peut s’avérer un peu plus rare, il arrive que les recruteurs tombent sur des lettres de motivation abordant la politique. Le chercheur d’emploi peut par exemple, pour signifier sa disponibilité, préciser qu’il est libre et prêt à travailler même le dimanche et les jours fériés, s’il le fallait.

Une chose est de vouloir prouver au recruteur “qu’on en veut” et qu’on est prêt à faire beaucoup d’efforts, une autre est d’aborder des sujets très sensibles. Le travail concernant les jours fériés et le dimanche demeure un débat politique de grande envergure. Évitez donc d’y faire allusion.

La phrase d’accroche du type philosophique

Les phrases philosophiques n’ont pas leur place dans une lettre de motivation. La même règle s’applique aux citations et aux phrases tirées de la littérature. Si vous tenez à faire un rappel à une citation, réécrivez-la à votre manière et personnalisez-la. Elle doit toutefois avoir du sens et sa place dans votre lettre.

Le recruteur s’attend à rencontrer la personnalité qu’il a découverte dans la lettre de motivation. Lui citer des auteurs et autres personnalités n’est pas une décision judicieuse. La lettre de motivation est personnelle. C’est grâce à elle que le recruteur doit vous découvrir, vous et vos compétences. Laissez donc les paroles de leitmotiv pour l’entretien. Vous pourrez à ce moment montrer quels consultants ou coach vous inspirent au quotidien.

La phrase d’accroche du type trop intime

Parler de vos difficultés, de votre vie de famille, des problèmes intimes et privés, celles qui vous poussent à reprendre votre vie en main n’est en rien pertinent pour le recruteur. Ce dernier n’a nul besoin ni l’utilité d’avoir connaissance de toutes ces informations. Ces situations et événements ne vous aideront pas à obtenir le poste. Cela pourrait facilement avoir l’effet contraire.

Ne mentionnez rien d’autre que les raisons professionnelles qui vous font vous intéresser au poste à pourvoir. Vous pouvez parler de votre vie privée uniquement si le poste vous demande de déménager dans un autre pays ou une autre région. Même dans ce cas, vous n’avez le droit d’en parler que dans votre deuxième paragraphe, pas avant. N’en faites pas trop, restez toujours concentré sur l’essentiel. Ce serait plus un avantage pour vous.

La phrase d’accroche remplie de fautes

Votre lettre de motivation ne peut ni ne doit être remplie de fautes. Que ce soit des fautes d’orthographe, de conjugaison ou autres, vous devez les éliminer de votre lettre. La phrase d’accroche est celle que le recruteur voit en premier. Qu’elle soit remplie de fautes est un critère éliminatoire.

Faites alors attention au style et aux mots que vous utilisez. Veillez toujours à utiliser la bonne orthographe et surtout relisez votre lettre. Relisez-la plusieurs fois, améliorez-la, corrigez-vous et surtout faites-la relire par des proches. Plus la personne a des connaissances avancées de la langue française, mieux c’est. Votre lettre de motivation vous présente ainsi que vos connaissances. Si elle est médiocre, elle en dit déjà long sur vos connaissances et compétences.

La phrase d’accroche du type désespéré

Vous mettre dans la position d’une victime ou d’une personne désespérée est loin d’être une bonne idée. Vous n’êtes sûrement pas la première personne a essayé de tirer sur la corde des sentiments. Cela ne fonctionne pas. Le recruteur cherche des compétences et des qualités qui seront pour lui et son entreprise un plus. Les sentiments et le désespoir n’y ont pas leur place.

Ne montrez jamais que vous êtes prêt à tout accepter. De plus, il n’est facile pour personne d’avoir un emploi. Cette difficulté beaucoup la connaissent. Ce ne sera pas un avantage pour vous d’aller en position de victime. Montrez au recruteur que vous êtes capable et prêt à relever des défis.

La phrase d’accroche trop exubérante

Trop de formules de politesse tuent la politesse. Il en va de même pour les marques de respect. Exagérer dans les formes et tournures de phrases n’est pas non plus une bonne solution. Soyez plutôt concis et clair sans fioritures dans votre lettre de motivation. Mettez-y l’essentiel tout en faisant preuve de respect. Mettre l’accent sur le fond est toujours plus captivant que de miser uniquement sur la forme.

N’oubliez pas que votre lettre de motivation doit faire au plus quinze lignes et qu’elle doit être claire tout en traduisant vos motivations réelles.

Écrire un commentaire