Qu’est ce que le portage salarial ?

Ce texte vous expliquera en quoi consiste le portage salarial. Ce serait une bonne alternative au statut d’autoentrepreneur qui peut être trop restrictif. Il convient également aux personnes âgées qui souhaitent garder une activité professionnelle. Ce statut est également utile pour les créateurs d’entreprise qui se voit offrir une protection dans leur projet.

Il faut expliquer ce qu’est le portage salarial, les avantages et les inconvénients de cette convention, ainsi que son fonctionnement.

La définition du portage salarial

C’est le site Service public qui donne la définition du portage salarial : il s’agit d’un contrat conclu entre trois personnes (le salarié porté, les clients et l’entreprise de portage salarial). Ce contrat a pour objectif que le salarié porté d’une entreprise de portage salarial accomplisse une mission pour le compte de clients qui sont en général des entreprises.

Pour que le contrat soit valide, il faut que les parties remplissent certaines conditions :

L’entreprise de portage doit exercer l’activité de portage salarial à titre exclusif. C’est la seule qui peut conclure des contrats de cet ordre. L’entreprise de portage salarial est rémunérée par la facturation des contrats de portage. La convention doit être conclue entre les différentes parties et mentionner l’embauche, la rémunération et le paiement des cotisations sociales. La société de portage doit ouvrir et gérer le compte d’activité pour le salarié, s’assurer que le salarié est bien adapté au poste de travail en fonction de ses compétences. L’entreprise doit également souscrire une assurance de responsabilité civile professionnelle pour les salariés qu’elle emploie.

Pour le salarié, il faut d’abord qu’il dispose d’un diplôme de niveau 5 (bac+2). À défaut, il doit justifier une expérience de 3 ans minimum dans un secteur d’activité. C’est le salarié qui négocie avec les clients pour fixer le prix de la prestation. Enfin, le salarié doit fournir à l’entreprise de portage, un rapport régulier (au moins mensuel) à l’entreprise de portage salarial.

Le client (entreprise) peut avoir recours à une société de portage salarial pour accomplir des tâches occasionnelles ou encore pour des travaux ponctuels dans lesquels elle ne dispose pas du savoir-faire nécessaire pour les accomplir. Un salarié porté ne doit pas remplacer un salarié en grève ni faire des travaux qui sont considérés comme trop dangereux. Pour finir, la durée de la mission confiée.

Fonctionnement du portage salarial

Si vous souhaitez opter pour le portage salarial, il faut faire un point sur votre savoir-faire. Les sociétés de portage salarial peuvent apporter leur aide pour se lancer dans cette nouvelle activité. C’est la société de portage qui va facturer les missions et qui versera le salaire une fois qu’elle aura payé les frais de gestion et les charges sociales.

Quels sont les avantages du portage salarial ?

Déjà, le portage salarial offre un statut de salarié et non plus chef d’entreprise. Il bénéficie donc des mêmes avantages qu’un salarié. Comme il signe un contrat de travail, il peut bénéficier des droits notamment par rapport au régime de la sécurité sociale, mais aussi la prévoyance, le chômage, la retraite, les congés et la mutuelle. Des avantages qui manquent à de nombreux autoentrepreneurs.

Le temps consacré aux tâches administratives est considérablement réduit pour le salarié, car c’est la société de portage qui va s’en occuper. De plus, si vous avez trop de revenus en autoentreprises, les règles de fonctionnement changent. La société va pallier au manque d’information sur les réglementations. Vous n’aurez pas à vous occuper de ça.

Dans une société de portage, comme les salariés sont tous “portés”, ils peuvent être mis en relation les uns avec les autres et partager leurs connaissances. Ils peuvent donc collaborer sur certains projets inattendus. Cela peut offrir de nouvelles perspectives.

Le salarié peut avoir accès à des formations pour monter en compétence. Il devient donc plus crédible auprès des grandes entreprises qui sont des clients potentiels. Un salarié porté peut avoir un impact unique sur la société de portage salarial.

Inconvénients du portage salarial

Il y a des inconvénients au statut du portage salarial. D’abord, il n’est pas ouvert à toutes les activités. Ne sont pas pris en compte, par exemple : les commerçants, les négociants, les avocats, les notaires ou les comptables. De plus, il y a une rémunération strictement encadrée. L’heure de travail est facturée à 35 euros minimum ou 250 euros pour la journée. Cela exclut les petits autoentrepreneurs.

Qui peut bénéficier du contrat de portage salarial ?

Des professions permettent mieux de devenir salarié porté contrairement à d’autres. Il s’adresse plutôt au secteur tertiaire (agent immobilier, marketing, ingénieur, gestion et finance, métiers du digital et du web…). Ce sont des métiers récents qui sont praticables en télétravail.

Pour les autoentrepreneurs qui trouvent le statut trop limité ou pour les créateurs d’entreprise qui ont un projet innovant, le portage salarial peut leur convenir. Il peut exister d’autres professions susceptibles de bénéficier de ce contrat. Il faut s’informer avant de vouloir changer de statut.

Écrire un commentaire